Axiomes propose l’Institut de Résolution de Conflits Professionnels: IRCP

 

L’IRCP est un lieu spécifiquement dédié à la résolution des conflits professionnels quel que soit l’environnement dans lequel ils prennent place: secteur public, secteur privé ou association.

 

Nous accompagnons des professionnels et des particuliers confrontés à des problèmes relationnels récurrents dans leur univers de travail.

Sur le terrain, les blocages professionnels sont abordés avec différents moyens et méthodes, mais parler de conflits en tant que tel reste difficile. En effet, les personnes concernées préfèrent évoquer des tensions, la gestion du stress, du temps, le coaching, mais rares sont celles qui perçoivent que leurs nombreux efforts pour résoudre une difficulté récurrente participent aussi au maintien du  problème.

 

Par un nouveau regard posé sur l’origine et la persistance des problèmes, notre approche permet une résolution rapide, créative et économique des problèmes relationnels au sein des organisations de travail.

C’est dans ce cadre que nous recevons les personnels confrontés à des tensions professionnelles qu’ils jugent trop importantes, pour des entretiens individuels.

 

 

Les bénéficiaires

Nous distinguons trois types de bénéficiaires :

 

Les dirigeants et managers

Ils constituent une population spécifique avec laquelle nous souhaitons travailler pour débloquer des situations professionnelles.

Nous pensons que toutes les situations dans lesquelles ces managers souhaitent faire changer ou obtenir quelque chose de leurs collaborateurs constituent, en cas de blocages, autant d’opportunités de trouver ensemble des solutions différentes pour produire le changement.

 

Les collaborateurs

Nous aidons ces personnes à sortir des difficultés dans lesquelles elles sont prises.

Nous distinguons dans cette catégorie :

– les personnes envoyées par les entreprises pour « qu’elles changent ». Dans cette situation, un travail de cadrage de l’intervention spécifique est conduit avec ceux qui nous les adressent ;

– les personnes demandeuses d’une aide auprès de leur entreprise et que celle-ci finance.

 

Les individus à titre personnel

Ces personnes, prises dans des situations relationnelles difficiles, s’adressent directement à l’IRCP.

Leur problématique peut être une difficulté à communiquer, à contrôler une peur ou à prendre de nouvelles responsabilités. Elles peuvent aussi dépendre d’une interaction avec une autre personne qui leur pose problème, un collègue avec lequel la collaboration est délicate, un hiérarchique avec lequel elles entretiennent une relation tendue.

La méthode

Les personnes qui viennent nous consulter sont reçues par un intervenant et un co-intervenant pour une séance de travail d’une heure environ.

La séance est, avec leur accord signé préalablement, entièrement filmée à des fins de recherche et de formation.

En cours de séance, le co-intervenant intervient, pour poser des questions complémentaires au client, directement ou via l’intervenant.

Après 45 mn, l’intervenant et le co-intervenant élaborent ensemble une recommandation « inter-séance » simple à réaliser.

Puis, l’intervenant retrouve le client afin de lui donner le travail et/ou la réflexion à mener, et conclut la séance.

 

Chaque client est suivi par le même intervenant tout au long de la démarche engagée, qui s’inscrit dans un nombre de 5 à 10 séances maximum.

La confidentialité de notre intervention est garantie dans le cadre de la consultation.

 

Une de nos priorités est de continuer à améliorer les moyens utilisés dans l’aide aux personnes qui nous accordent leur confiance en venant nous consulter. Dans ce but, nous cherchons d’une part à étudier l’efficacité des techniques afin de permettre à d’autres personnes en difficulté de profiter de ces recherches et d’autre part, à enrichir la formation d’autres intervenants afin de contribuer à la prévention des risques psychosociaux. Dans cette perspective, certaines séances de travail peuvent être enregistrées avec l’accord explicite de nos clients, afin de nous permettre des travaux de recherches complémentaires en lien avec des laboratoires universitaires.

 

 

La finalité

Nous proposons d’aider les organisations à appréhender les conflits dans leur globalité.

 

 

Nous voyons le trouble psychosocial comme la résultante d’une interaction pathogène entre une ou des personnes dans un contexte donné. L’interaction est vue comme un système.
En observant le système, nous cherchons à repérer les règles, le programme réel qui préside à son fonctionnement.

L’identification de ce modèle de fonctionnement a valeur de diagnostic et permet de mettre au point des stratégies d’intervention.
Plus que la recherche d’un sens symbolique, de motivations ou de causes tirées du passé, nous nous concentrons sur la recherche d’un modèle opératoire pour changer les situations.

En considérant le conflit comme une réalité psychosociale vivante ou une dynamique fluctuante des relations au sein d’un collectif, cela ouvre des possibilités renouvelées afin de se libérer des différends et de les dépasser.

 

D’un point de vue interactionnel, les risques psychosociaux sont une source utile de développement d’apprentissage organisationnel.

Exprimer le conflit permet de l’analyser pour le traiter ou le dépasser afin d’arrêter les gaspillages d’énergie, la souffrance physique et psychique qui en découle ainsi que les surcoûts cachés altérant la performance économique de l’entreprise.

 

Pour en savoir plus et construire ensemble une offre personnalisée :  Contacts