La thérapie systémique stratégique brève analyse les situations sous un angle interactionnel, non normatif et non pathologisant.

Au fil de nos expériences de vie, nous avons développé un panel de réactions possibles face à des situations. Confronté à une difficulté, nous y réagissons en puisant dans ce panel en fonction de ce que nous ressentons et de comment nous percevons la situation, avec l’objectif de rétablir un équilibre satisfaisant. De nombreuses difficultés sont rencontrées dans le cours d’une vie et, la plupart du temps, nous les dépassons grâce à nos propres ressources.

Parfois, néanmoins, l’équilibre ne se rétablit pas et l’on peut se sentir bloqué dans une situation problématique où l’on a l’impression que quoi que l’on fasse, rien ne bouge. Au contraire, les choses s’aggravent. Les solutions mises en oeuvre peuvent même participer au maintien du problème. C’est ce que nous appelons les tentatives de solution, terme forgé par l’école de Palo Alto. Il s’agit alors de trouver un autre équilibre. Tout le travail de la thérapie consiste à rechercher d’autres solutions et à changer le cercle vicieux dans lequel se trouve(nt) coincée(s) la ou les personnes en cercle vertueux.

La thérapie brève approche les problématiques dans l’ici et maintenant, dans le sens où l’importance est donnée sur comment le problème fonctionne dans le présent et comment le dépasser plutôt que de rechercher les causes de son apparition. Le passé, l’histoire de vie de la personne, est bien entendu pris en compte mais il est vu sous l’angle de comment il interfère encore aujourd’hui dans le présent.

 

Cette approche non pathologisante envisage tout symptôme comme la résultante d ‘une interaction problématique avec soi et/ou les autres. Elle se base sur la conviction qu’en changeant notre manière d’interagir avec la difficulté, nous vivons une expérience émotionnelle correctrice qui permet l’accès à ses autres ressources.

 

Concrètement, le thérapeute analyse la demande de la personne et explore avec celle-ci des pistes de solution. Il propose ensuite des « tâches » à effectuer entre les séances pour asseoir le changement dans la vie de tous les jours. Les résultats de ces « exercices pratiques » sont décodés et analysés ensemble avec les personnes et font l’objet d’ajustements en regard des objectifs poursuivis. Ces expériences sont alors consolidées par la suite  afin que ces changements soient écologiques pour les personnes et leur entourage.

Il s’agit donc d’une thérapie active, qui ancre le changement dans la vie concrète par le biais de solutions nouvelles à mettre en œuvre entre les séances.

 

Elle est généralement de courte durée et permet d’envisager des améliorations sérieuses et durables.

Les solutions sont « co-construites » et s’appuient sur les ressources individuelles ou familiales. Quand les situations le recommandent, nous travaillons en collaboration avec d’autres professionnels (médecin traitant, psychiatres, intervenants sociaux, hôpitaux, éducateurs, enseignants…).

Les thérapies d’Axiomes visent à rendre la personne le plus rapidement autonome d’un soutien, à nouveau confiante dans sa vie et dans ses capacités à gérer les difficultés inhérentes à celle-ci et aident à retrouver un bien-être dans ses différents environnements.

 

Pour qui ?

  • Vous avez une difficulté personnelle ?

Vous souffrez d’un problème clinique ou psychopathologique.

 

  • Vous vous posez des questions par rapport à votre couple ?

Vous pouvez soit venir seul, soit avec votre conjoint. L’idée est d’aborder les difficultés et trouver des solutions concrètes dans des problèmes tels que : crise de couple, problèmes de communication, troubles sexuels, jalousie excessive, infidélité, violences, deuil…

 

  • Votre famille est en souffrance ?

Souvent, la totalité de la famille n’est de prime abord pas demandeuse de venir en thérapie.

Par exemple, il est rare qu’un adolescent souhaite rencontrer un thérapeute alors que ses parents en ressentent le besoin. Vous pouvez alors venir seul ou avec une partie de la famille pour amorcer un travail de changement. Il peut s’agir de problèmes de communication, deuil, difficultés face à une souffrance d’un membre de la famille, problèmes scolaires, problèmes de limites, agressivité…

 

  • Vous avez d’autres questions ou vous voulez prendre un rendez-vous ?

Nous vous invitons à contacter un des intervenants d’Axiomes.